Les hurleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les hurleurs

Message par Lilith le Jeu 18 Déc - 0:00

Lilith était dans sa salle de bricolage, la où elle montait quelques plans de temps en temps.
Elle avait prévus beaucoup de bricolage. Sur une table a coté du plan de travail, elle avait pas mal de morceaux de cuir, des attaches en cuir, une pierre a aiguisée, des gros boulons, quelques outils et son armement.

Elle préparait actuellement deux fourreaux avec les morceaux de cuir et les attaches, l'un pour son canif, afin de le fixer sur sa cuisse et l'autre pour sa dague afin de le mettre entre son épaule gauche et sa poitrine, la dague s'enlevant vers le bas.

Quelques temps plus tard elle taillait en pointe tous les gros boulons qu'elle avait pu récupérer sur les adorateurs de Yaxche qu'elle aiguisa après.
Une fois les belles pointes obtenue, elle s'en servit pour les souder sur différentes parties de son scaphandre grâce à un chalumeau. Ainsi les bouts de ses bottes, ses genoux, les coudes et les épaules étaient parsemés de pointes. Tout était bon pour donner des coups qui pourraient blesser ou empêcher un ennemie de s’accrocher à elle.

Elle était déterminée, concentrée, rien ne la ferait dévier de son objectif.
Elle voulait combattre ces choses ainsi, après s’être un peu documentée elle se préparait pour l'arrivée imminente de ces choses.
Elle combattra et elle le fera en mettant toutes les chances de son coté.

Il ne lui restait plus qu'a aiguiser ses lames, les dents de sa tronçonneuse et elle serait prête. Prête à affronter les horreurs que tout le monde avait pu entendre via les camdrones.
Ils arrivaient... Ils arrivaient tout droit de Titan, elle ne savait pas comment c'était possible, mais ils arrivaient... Et elle les attendait de pied ferme.
L'escadron d'ICHTIC nous avaient prévenus et nous avaient prodigué quelques conseilles. Lilith les avaient suivit.
Il fallait faire confiance au métal. Ses armes et son armure en était faites... Elle respecterait ce codex.
L'escadron n'avait vraisemblablement pas survécu, puisqu'ils n'avaient pas redonner de nouvelles mais elle la fera revivre.
Cette fois-ci, ICHTIC ne seront pas les proies...

Elle s'équipa entièrement, son scaphandre qui lui servait d'armure avant dans le donjon, lui servirait désormais également d'arme avec toutes ces pointes hérissés.
Elle rangea sa dague dans son fourreau, le canif dans le sien sur la cuisse droite et se saisit de sa tronçonneuse pour aller dans le donjon faire ses armes.
avatar
Lilith
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 27
Localisation : Dido

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hurleurs

Message par Lilith le Jeu 18 Déc - 0:00

Cela faisait plusieurs jours que personne n'avait eut de nouvelles sur cette menace...
Celle qui venait de Titan...
Autant dire que Lilith commençait à s'impatienter.
Elle passait dès qu'elle pouvait au bar du Forage afin d'avoir les dernières nouvelles et être sur la brèche au cas où il y avait des nouveautés les concernant.
Mais rien...
Rien mis à part une pauvre histoire entre nécros, des chamailleries qui faisait bien rire les personnes pures de toutes modifications dont elle...

Elle était tendue, cela faisait plusieurs jours qu'elle était en alerte, l'annonce et l’apparition de ces choses sur des camdrônes l'avait inquiété. Elle s'était préparée et les attendait de pied ferme...
Mais que pouvaient ils bien faire...
S'adaptaient-ils à l'atmosphère de Mars après celle de Titan et le vide spatial?
Se "reproduisaient-ils"? Peut être établissaient-ils une base....
Où pouvait-ils bien être...
Pourquoi nous n'avons aucunes nouvelles de cette menace surement la plus importante et imminente de toutes...

Elle faiblissait... Plus elle fatiguait, plus elle s'énervait.

* Lorsqu'un soir au bar, à la vue d'une annonce elle craqua...
Elle frappa du point la table où elle se trouvait comme a son habitude, sa mâchoire serrée et son regard assassin.*

"Bordel, mais on s'en tape de la petite sauterie que le roi fait avec je ne sais quel syndic'
Y'a plus important merde!"

*Elle s'en alla en furie sans que personne ne la remarque.*

Et pourtant ce soir la, Lilith dans son ennuie avait compté un record de terras réunis dans le bar...
Pas moins de 196 personnes environ! Elle n'avait jamais vu autant de monde depuis qu'elle était arrivée sur Mars. Quelque part elle aimait ca, elle aimait la foule. Mais pas ce soir, ce soir, elle les détestait tous.

Peut être avait elle besoin de bonne compagnie, après tout, cela faisait une semaine qu'elle n'avait pas vu sa belle. Et elle lui manquait.
Un peu de repos et de douceur lui ferait sans doute le plus grand bien.
avatar
Lilith
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 27
Localisation : Dido

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hurleurs

Message par Lilith le Ven 20 Fév - 21:19

Après avoir entretenue la sirène comme demandée et après avoir rapporté aux gens derrière leurs interphones, cams, mètres de béton et armes qu’elle l’avait fait, Lilith reprend la route pour rentrer chez elle.
La route du retour est la plus longue, car elle a hâte de rentrer. Mais elle fait malgré tout un détour pour sortir de la route conventionnel et trouver de précieuses choses.

Déjà fatiguée de son voyage et de ses réparations, les dunes de sable rouge défilent inexorablement. La redhead se perd dans ses pensées et n’admire plus le paysage que la rouge peut lui offrir.
Au bout d’un moment ses pensées deviennent des rêves lorsque ses paupières se ferment.


Elle est avec ses amies, jolies et heureuse de revoir la tornade rentrer. Elle les embrasse intimement tours à tours en prenant soin de les serrer fort dans ses bras, la chaleur de leurs corps lui fait énormément de bien après le froid du désert et de la solitude.
Elle cherche du regard sa bien-aimée qui est un peu isolée du groupe comme, supervisant son arrivée.
La rouquine sourit et se met à courir vers elle….


Du sable rouge partout devant ses yeux, un dur retour à la réalité, Lilith est passée sur une pierre qui l’a remuée.
Visiblement, le vent se lève, elle regarde les prévisions météorologiques et s’aperçoit que Big Quake approche.
Le stresse monte et se dépêche de trouver une dune assez grande pour casser un peu le vent et atténuer les effets du sable abrasif ainsi que les radiations.

C’est une aubaine, il fallait qu’elle dorme.
Malheureusement pour elle, le stress, la fatigue et surtout le bruit ne lui permette pas de dormir.
Au lieu de ça, elle psychote et croit entendre des hurlements tout proche de là.
Dans l’habitacle, elle se met en position fœtale et attend, la peur au ventre. Finalement, elle s’endort une fois le vent faiblissant.

Plus tard, elle se réveille comme une fleur et reprend la route avec un petit jus multi vitaminé.
Non loin de là, à même pas 5 minutes de route, elle observe le sable qui semble avoir été remué.
Perplexe, elle s’arrête, ce n’est vraiment pas naturelle.
Elle descend de son Bet "SR2 " et explore la zone, son arme à la main.
Vraisemblablement, il s’agirait de sorte de pas, traîné qui semble se dirigé vers l’est…. Elle suit quelques minutes les traces et se retrouve en haut d’un cratère. Les traces y descendent et la commando hésite à y aller.
Puis elle est intriguée, elle semble voir que les traces s’arrêtent en son centre. Un centre sombre qu’elle croirait être une météorite, mais en y regardant de plus près, il pourrait s’agir d’une entré vers un souterrain.
Beaucoup trop intéressée elle décide d’aller voir ça de plus près, mais une alarme sonore et lumineuse retentit sur son bras. Le PDA a son avant-bras l’alerte que le crachin granuleux arrive dans quelques secondes.

Grosse frustration, elle la réprime et se met à courir vers le Betrayal quand tout à coup elle se fait plaquer au sol.
L’adrénaline monte, elle ne sait pas ce qu’il lui arrive mais elle a mal.
Sonnée elle tente de se retourner en tournant mais un de ses bras semble retenue. Elle voit rouge et tente de donner un coup de coude avec son bras bloqué en vain.
Mais c’était pour faire diversion, elle se tourne dans l’autre sens en même temps et voit une chose horrible qui lui hurle dessus.
Des sortes de tentacules acérés se resserrent autour de ses membres et de son coup.
Elle peine à respirer et commence à paniquer. Le vent se lève et les pierres tranchantes commencent à voler. La tornade rousse essaye de donner un coup de son heaume et se maudit de ne pas avoir son scaphandre modifié façon ICHTIC. Elle a percuté ce qu’il lui arrive.

Le coup semble déstabiliser le monstre, elle répète une deuxième fois, puis une troisième… Elle parvient à se dégager et se relève à la vitesse de l’éclair et se met à courir.
Le tentacule semble avoir fait des dégâts, l’oxygène à du mal à arriver, haletante elle se retrouve un peu à l’abris de son Betrayal mais la chose arrive à la rattraper et l’assène de coup.
A genoux et de dos, elle effectue un coup de dague retourné et perce la peau en lambeaux de la chose verte.
Ce dernier ne semble pas apprécier le coup et hurle de nouveaux et saisit fermement le bras de la jeune femme et le broie.
Se remettant debout en hurlant de douleur, elle pousse d’un pied son assaillant qui se retrouve à découvert et se fait déchiqueter par les petites roches.

Avec le petit répit, elle saisit la dague tombée par terre de son autre main et fonce sur la chose pour la ruer de coups de lame rapides. Elle commence à faiblir par le manque d’air.
Épuisée, elle se sent partir alors que le monstre commence à ligoter et à entailler son scaphandre.
Dans un dernier élan de force Lilith plante sa dague dans le visage du monstre qui s’effondre immédiatement.
Elle le suit et s’effondre dessus. Elle se dégage du cadavre, et commence à ramper vers son véhicule quand elle se fait percuter par une grosse roche en plein sur le haut de son scaphandre.
Elle perd connaissance.

Il fait nuit, elle à froid…
Non, ses paupières son fermées, elle essait de les ouvrir mais elles sont collées. La rousse abandonne.
Quelques minutes plus tard, la douleur revient, elle pleure. Ses paupières se décollent un peu et voit rouge. Du sang à du couler.
Elle bouge la tête mais hurle de douleur, le paysage est dégagé et la température est positive. Le jeune papillon rassemble toutes ses forces et tout son courage pour ramper jusqu’à son Bet.
Sa réserve d’O2 est dans le rouge, pourtant elle l’avait rechargé avant de sortir du véhicule.


"Merde. "


Arrivée, et au volant elle pleure à chaudes larmes, elle pense fort à l’amour qu’elle voue. Elle veut retrouver cet amour et en tire la force pour recharger sans cesse son scaph en O2 et de conduire blessée comme elle est.
Plusieurs heures plus tard, elle se retrouve devant son bunker mais tombe en descendant de son bunker.

Lilith se réveille finalement dans son caisson. Elle ne sait pas ce qu’il s’est passé.

Des larmes coulent, mais cette fois ci, ce sont des larmes de joie.
avatar
Lilith
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 27
Localisation : Dido

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hurleurs

Message par Lilith le Mar 28 Avr - 17:58

Tranquillement posée à sa table et remise de ses blessures, un verre de jus multi vitaminé à la main qu’elle porte à ses lèvres, Lilith regarde une cartographie de Mars. Les zones de vies sont largement délimitées.
La redhead trace quelques lignes, courbes et angles menant toutes à un point bien précis.

Elle prend un peu de recul et saisit une dague fixée sur sa cuisse pour jouer avec.
Elle inspecte les zones et commence à s’agacer ne voyant pas ce qu’elle cherche.
De la pointe de sa dague elle tapote la table en acier.

Lilith pose sa dague de manière forcée et prend une gorgée pour se détendre. Reposant son verre elle examine les zones alentours et passe sa main sur ses anciennes blessures au visage.
Ne pouvant s’en empêcher elle reprend la dague pour jouer avec puis, elle pose un doigt sur une zone représentant un cratère. Du bout de son doigt elle tapote l’endroit et sourit.


"Bien bien bien.. "


Elle s’adosse et finit son verre puis, range tout avant de quitter le bar.
avatar
Lilith
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 27
Localisation : Dido

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hurleurs

Message par Lilith le Mar 28 Avr - 18:00

Un atelier sombre s’illumine et une jeune femme aux cheveux rouges rentre d’un pas déterminé.
Toutes sortes de matériaux s’y trouve, des composants à moitiés monté, ou peut être bien démonté. On peut aussi y voir des objets en cours d’assemblage, certainement parce qu’il manque certains composants, en attente…

Au centre, la pièce qui intéresse la terraformeuse est là. Son scaphandre conçut quelques mois plus tôt lors de l’annonce de la venue des hurleurs sur Mars. Son scaphandre ICHTIC.

Son combat avec l’un d’entre eux lors de son retour de l’entretien de la sirène lui a donné des idées pour le rendre plus efficace qu’il ne l’ait aujourd’hui. Avec ça, elle pourrait surement en affronter plusieurs à la foi... Après tout, elle avait survécu à sa première rencontre alors qu’elle avait l’équipement fourni par les Nomades pour le voyage. Heureusement, ils avaient fournis une dague, au cas où…. Depuis, bien des choses ont changés et elles lui permettront de beaucoup mieux s’en sortir cette fois ci.

Elle commence donc à ressembler les outils dont elle aurait besoin ainsi que les matériaux.

D’abord un entretien minutieux de toutes les articulations et pistons pour qu’ils fassent un minimum de bruit. La seule archive disponible sur ces bêtes indique qu’ils chassent vraisemblablement grâce à l’ouïe. C’est donc la chose sur laquelle elle consacre le plus de temps.
Quelques petits bricolages pour protéger les parties faibles et surtout entourer ces parties avec des chiffons gras pour diminuer les bruits inévitables.
Cela permettra aussi aux bouts de peaux et tentacules de ne pas avoir d’accroche facile.

La redhead passe ensuite sur les autres parties. Elle se souvient encore de la force qu’un hurleur peut avoir. Il écrase tout. Mais les tentacules sont faciles à trancher. Ainsi elle entreprend de recouvrir le restant du scaphandre avec des pointes et des lames, toujours d’après les indications laissées par l’escadron ICHTIC.

Après ce fastidieux travail, elle se recule pour voir le résultat.

Le résultat est loin d’être sexy et ça peut faire passer pour un adepte du masochisme mais peu importe. C’est le récit de l’escadron ICHTIC et sa propre expérience qui ont forgé ce scaphandre. Meilleure défense, mais aussi meilleure attaque contre les hurleurs. Et il faut au moins ça pour explorer l’endroit qu’elle avait trouvé. Une dernière petite touche est nécessaire.

Lilith prend deux pots de peintures et un pinceau.
Elle peint un N7 sur le torse, satisfaite, elle s’attaque aux attaches en cuir pour les fourreaux qui seront attachés un peu partout sur le scaphandre afin d’y ranger ses nombreuses dagues. Avec ses attaches, elle fixe dans le dos un gros sac qu’elle pourra détacher rapidement en cas de combat.

Elle reste un moment à tout contrôler pour être sûre de rien avoir oublié. Si elle se loupe, ce serait sans doute fatal… Mieux vaut trop de contrôles que pas assez.
Elle finit par quitter la pièce, toujours pas rassurée de son travail, voulant checker encore et encore….
Mais son travail est terminé.
avatar
Lilith
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 27
Localisation : Dido

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hurleurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum